Quelle différence entre prévoyance et assurance décès ?

Quelle différence entre prévoyance et assurance décès ?

 Il existe un certain nombre de contrats d’assurance ou de prévoyance permettant de se prémunir des aléas de la vie : assurance vie (ou GAV, garantie des accidents de la vie), assurance décès, prévoyance obsèques, etc.   

Produits souvent confondus, la prévoyance et l’assurance décès sont pourtant deux contrats différents, portant sur des garanties bien distinctes. 

C’est pourquoi nous vous proposons de faire un point sur des deux types d’assurance afin de comprendre quel produit est le plus intéressant pour vous. 

Qu’est-ce qu’une assurance décès ? 

L’assurance décès est un moyen de protéger sa famille en cas de décès prématuré de l’assuré. Elle permet le versement d’un capital aux proches (bénéficiaires désignés dans le contrat), soit par une somme intégrale, soit par le versement d’une rente viagère. 

À l’instar de tous les contrats d’assurance dommages (auto, multirisques, responsabilité civile, etc.), le capital n’est versé qu’à la réalisation du risque assuré.  

L’assurance décès est souvent couplée avec une assurance invalidité (contrat d’assurance invalidité-décès) permettant de se prémunir contre : 

  • les risques liés au décès, à l’incapacité, à l’invalidité et à la dépendance, rendant toute activité professionnelle impossible, temporairement ou définitivement, impactant de fait les revenus du souscripteur ; 
  • les frais médicaux : hospitalisation, consultations, analyses médicales, etc. 

Contrairement à la mutuelle santé, qui complète le remboursement de la Sécurité sociale pour les soins, le contrat d’assurance décès-invalidité permet de garantir une aide financière en compensant les pertes de revenus de l’assuré. 

Il faut savoir que le souscripteur ne doit pas avoir plus de 60 à 70 ans (selon les assureurs) pour pouvoir contracter une assurance décès, et que, plus son âge est élevé, plus les cotisations sont chères, puisque le risque que le décès intervienne est plus élevé. 

Qu’est-ce qu’un contrat de prévoyance décès ? 

Un contrat de prévoyance décès (ou prévoyance obsèques) permet également au souscripteur de constituer un capital qui sera versé à un bénéficiaire au moment de son décès, mais permet également l’organisation des obsèques par l’assuré de son vivant (financées par le capital constitué), ainsi la famille n’a pas à sa charge les funérailles.  

Le souscripteur s’assure donc du respect de ses dernières volontés en matière de funérailles : choix entre inhumation ou crémation, choix du type de cercueil et du monument funéraire, personnalisation ou non de la cérémonie religieuse ou civile, etc. 

Où souscrire une prévoyance ou une assurance décès en Ile-de-France ? 

Un contrat d’assurance décès peut être souscrit chez n’importe quel assureur, alors qu’un contrat de prévoyance obsèques se souscrit en général dans une société de pompes funèbres qui sera chargée de l’organisation des funérailles telle qu’elles sont prévues par le souscripteur dans le contrat. 

Les enseignes de pompes funèbres les mieux implantées à Paris ou en Ile-de-France sont PFG et Roc Eclerc, de fait elles proposent des tarifs plus avantageux. 

Toutefois, certains assureurs proposent désormais des contrats de prévoyance grâce à un partenariat avec des entreprises de pompes funèbres, dont voici quelques exemples pour Paris et l’Ile-de-France :  

  • la Matmut, qui propose une liste de partenaires en Ile-de-France ; 
  • l’assurance Generali, travaillant avec le réseau parisien « Le Choix Funéraire » ; 
  • la Macif, associée à « Le Vœu Funéraire », pompes funèbres parisiennes. 

Enfin, les Services funéraires de la ville de Paris permettent à leurs résidents de souscrire à une prévoyance obsèques adaptée à chacun

(Crédit photo : Getty)

DANS L'ARTICLE
Nous vous recommandons

A lire également